Ludovic Frank - Développeur indépendant

Diffuser ses articles de blog sur LinkedIn, sans liens dans les posts

ionicons-v5-k Ludovic Frank 3 juin 2024
202 lectures Niveau : intermédiaire

Eh bonjour 😁,

Merci d'avoir cliqué sur cet article, il change un peu, mais j'espère qu'il vous plaira 🙂.

Cette semaine, on va parler des réseaux sociaux, enfin surtout un, c'est LinkedIn, vous êtes nombreux à me lire sur le blog, mais une partie d'entre vous êtes sur LinkedIn...

De base, cet article, il était aussi prévu pour Twitter (il paraît qu'il faut dire X maintenant), mais sur X, il n'y a pas de problème, l'algorithme ne semble pas limiter la portée des tweets contenant un lien (d'après mes recherches).

Quel problème tente-t-on de résoudre avec LinkedIn ?

Lorsque j'écris un nouvel article, comme tous les bloggers de la planète, je le diffuse, en fonction de son contenu je choisis sur quelles plateformes je vais le diffuser, l'article que vous lisez actuellement, je ne le diffuserais pas sur le Journal du Hacker par exemple, car je pense qu'il n'y pas sa place.

Dans les différentes plateformes, il y a les réseaux sociaux, et chacun a son algorithme (le code qui définit comment va être diffusé le contenu). Comme je l'ai dit dans l'intro, je n'ai pas de problème avec Twitter, ils ont visiblement enlevé de l'algorithme la partie qui pénalise les Tweets qui contiennent un lien.

Par contre, sur LinkedIn, vous pouvez essayer par vous-même, vous verrez que c'est le jour et la nuit la portée si vous avez un lien et si vous n’en avez pas, je vais vous donner un exemple.

Voici un post avec un lien, c'est l'annonce de mon passage dans la vidéo de BenjaminCode :

Comme vous pouvez le voir, il y a seulement 420 impressions.

Maintenant un post avec aucun lien vers l'extérieur du réseau :

Ici, on est à 1504 impressions, c'est plus de 3 fois plus.

LinkedIn n'aime pas les liens vers l'extérieur ?

Alors, bien sûr, ce n'est pas représentatif, car il y a plein d'autres paramètres à prendre en compte, mais sur le long terme, j'ai vu cette tendance générale sur ce réseau... donc je pense que oui, dès qu'il y a un lien, la portée sera moindre.

Si on part donc de ce fait, qui n'est pas avéré à 100%, mais qui me fait quand même bien penser qu'il y a quelque chose avec les liens, que peut-on faire ?

Mais pourquoi ils n’aimèrent pas ça ?
Il est dans l'intérêt de la plateforme de garder le plus longtemps possible les utilisateurs dessus, pour les engager avec et pour leur afficher de la pub, encore une fois, c'est mon interprétation 🙂.

Si on ne peut pas sortir l'utilisateur de la plateforme, alors faisons entrer le contenu dessus

Bon, au début, je me suis dit "ils ont un système d'article", mais on n’utilisera pas ça...

En effet, ça ferait du contenu dupliqué avec le blog, du HTML contenant les mêmes informations que sur le blog, ce qui ne serait vraiment pas bon pour le référencement.

LinkedIn aime bien les carrousels ?

C'est une autre observation que j'ai eue avec le temps, il semblerait que quand on met un carrousel dans un post, LinkedIn a tendance à augmenter la portée de ce post.

Cela, et c'est mon explication, rien d'officiel sur le sujet, je pense que c’est dû au fait que les carrousels soit "interactif", le changement de page doit être enregistré par LinkedIn, et ils comptent ça comme une interaction avec le post, plus il y a d'interaction avec le post, plus il est intéressant de diffuser ce post.

J'ai donc choisi cette approche, il faut que mon CMS (avec un script externe) soit capable de générer un carrousel à partie de l'article de blog.

Ce n’est pas difficile, un carrousel, c'est un fichier PDF de préférence avec chaque page qui sont des carrés de 1080 x 1080.

Préparer le CMS pour l'export en PDF

Cette partie ne va pas être longue, car ça dépend de votre CMS, dans mon cas, le CMS de ce blog c'est le mien, custom.

Sur la page de l'article, il y a trop d'information, ces informations sont complètement inutiles pour un fichier PDF statique...

Du coup, j'ai créé une variante de la page, et j'ai caché un paramètre à ajouter dans l'URL, quand ce paramètre est détecté par le CMS, alors il renvoie une version simplifiée du HTML de la page, sans lien, sans bouton, uniquement avec le contenu de l'article...

Puis qu'à la fin, ce HTML sera simplement un PDF, et ce PDF sera un carrousel, sans interaction possible hormis "changer de page".

Générer le PDF prêt à être importé sur LinkedIn

Pour cette partie, il y a plus de choses pour vous, la partie d'avant est dépendante de votre CMS et mon code ne vous apportera rien, il suffit de comprendre ce que vous devez faire.

Ici, le code que je vous donne fonctionnera, peu importe le CMS que vous utilisez 🙂.

Très simple, il suffit d'utiliser Puppeteer, il y a quand même deux ou trois subtilités… Avant de générer le PDF, je scroll en bas de la page, en fait mon CMS met toutes les images en "lazy loading" (Wordpress le fait aussi), donc si je fais directement un screenshot en PDF, les images ne feront pas partie du PDF.

Ensuite j'attends une seconde, le temps que tout se charge, les images, le JavaScript pour les bouts de code ... etc.

Et enfin, je créer le PDF, basé sur la page prévue à cet effet renvoyé par le CMS.

Pensez d'ailleurs à changer “PARAMS” en quelque chose de plus discret, de plus sur cette page, n'oubliez pas l’URL canonique, pour empêcher Google de l'indexer.

Conclusion

Je ne sais pas encore ce que ça va donner, l'article que vous lisez va être le premier diffusé avec cette méthode sur LinkedIn. Du coup, je vous dirai ce que ça donne plus tard 😛.

En attendant, passez une très bonne semaine 😁.