Ludovic Frank - Développeur indépendant

Pourquoi le navigateur Arc, peut-il vous convenir si vous passez beaucoup de temps en ligne ?

ionicons-v5-k Ludovic Frank 20 févr. 2023
2286 lectures Niveau : Débutant

Eh ! Salut ! 🙂

Pour lire cet article, vous utilisez un logiciel, ce logiciel est tellement présent dans votre vie que maintenant, pour vous il semble «  faire partie du décor ».
Je parle bien sûr, de votre navigateur 😛.

Sur les dix dernières années, on ne va pas se mentir, il y a un champion toute catégorie qui rafle toutes les parts de marché enfin, surtout sur "desktop", je veux bien sûr parler de Google Chrome.

Sur mobile, c'est moins vrai, Apple forçant l'utilisation du moteur de Safari sur iOS, Google Chrome à moins de part de marché au profit du navigateur mobile pommée.

Jusqu’il y a peu de temps je faisais moi-même partie des utilisateurs de Chrome, mais depuis quelque temps, un autre navigateur m'a donné suffisamment de raison pour le tester, ce navigateur, c'est Arc, et c'est la star de l'article d'aujourd'hui...

"Deep work" : Retrouver la concentration dans un monde de distractions

Le titre de chapitre est simplement le titre d'un livre, que je ne peux que vous conseiller...

Pour résumer ce livre, je dirais que : nous vivons dans un monde de distraction (notifications, appels ...etc.).
Mais le problème à cela, c'est que le travail de qualité, celui qui vous permet de créer réellement de la valeur, c'est incompatible avec ces distractions permanentes.

C'est une des raisons pour laquelle je favorise le travail à distance, ce qu'il est possible d'accomplir en restant concentré est tout simplement hallucinant. Les open-spaces sont les pires endroits pour travailler.

Quand je travaille : rien d'autre au monde n'a d'importance... mon téléphone est en "ne pas déranger", je ne vois pas les notifications entrantes et je ne réponds pas aux appels.

Bien que cela m’ait valu des remarques dans mon entourage, je m'en fiche, le travail doit être fait, et bien fait.
Et pour être bien fait, il faut faire du "travail en profondeur", rester concentrer sur ce que l'on a à faire et non pas sur le chat mignon qu'Insta vient d'envoyer en notification ...

À ce moment, vous vous demandez surement : "Mais qu'est-ce qu'il raconte et qu'est-ce que cela a à voir avec un navigateur ?"

Pas si éloigné de Google Chrome, en fait... 

Aujourd'hui, à ma connaissance, seuls deux navigateurs ont encore un moteur de rendu qui n'est pas Blink, le moteur de Google Chrome.
Ces navigateurs, sont Firefox et Safari. Firefox utilise Gecko, et Safari Webkit.

En fait Arc, derrière son interface, cela reste Google Chrome, j'en veux pour preuve, voici mon "user-agent" à l'écriture de ces lignes : "Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_15_7) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/110.0.0.0 Safari/537.36"

Je suis d'ailleurs sur la version 110 de "Chrome" alors que la version stable de Google Chrome est la version numéro « 109 » à l'écriture de ces lignes.

Les avantages d'être sous le même moteur que chrome

Des sites qui ont le même rendu que sur le navigateur de Google 

On ne va pas se mentir, les développeurs web passent plus de temps sur le navigateur le plus utilisé par leurs audiences, je suis plutôt au courant, car jusqu'à présent, la raison principale pour laquelle Chrome était mon navigateur par défaut est celle-ci, j'aime bien Firefox, mais ça me ferait perdre du temps dans mon travail que de l'utiliser en navigateur par défaut.
En effet, le comportement n'est pas exactement le même, de ce fait, je perdrais du temps à corriger les problèmes de rendu sur le navigateur le plus utilisé après le développement.
Bien sûr à ce jour je teste mon travail sous Firefox, mais ce n'est pas une priorité, dans les projets sur lesquels  je travaille, il y a 60% de Chrome pour 40% de Safari.

Le fait qu'Arc soit "Chromium based" (oui, j'essaie de trouver une façon différente de le dire à chaque fois...  me permets également d'avoir accès aux outils de développeurs que je connais et utilise depuis des années.

Des extensions presque toutes compatibles

Pour commencer, prenons l'exemple de l'extension Metamask, l'extension la plus connue pour profiter de la "DEFI" (finance décentralisée).

Sous macOS quand vous utilisez Chrome en plein écran, cette extension c'est une plaie à utiliser, quand vous l’ouvrez elle ouvre une seconde fenêtre en plein écran ... mais, pourquoi ? C'est tout sauf pratique.
Comme ça, je dirais simplement qu'on est dans un cas qui n'a pas été pris en compte par les développeurs de Chrome ou ceux de l'extension.

Sous Arc, pas de problème, l'extension s'ouvre dans une petite fenêtre "normale", au-dessus de la page ouverte en arrière plan et c'est juste ce qu'on lui demande, en gros l'expérience redevient celle que l'on peut avoir sous Windows en "plein écran".

A contrario, il y a une extension qui fait absolument n'importe quoi sous Arc, c'est l'extension "web developer".
En fait, à l'heure où j'écris ces lignes, les fonctionnalités que j'utilise sur cette extension ne fonctionnent pas sous Arc.

Arc, un navigateur ou "un système d'exploitation pour internet" ?

Entrons dans le vif du sujet...

Au cours des dernières années, beaucoup de choses que nous faisons sur un ordinateur sont se sont déplacé d'une application dédiée vers le navigateur l'exemple le plus parlant ? Les e-mails, beaucoup de personnes utilisent aujourd'hui l'interface de Gmail plutôt qu'un client de bureau comme Thunderbird ou autre Outlook.

Slack, What’s app, Messenger, discord ... tout ça, ce sont des applications web, qui peuvent parfaitement tourner dans un navigateur.

Arc me donne la sensation de se comporter comme un système d'exploitation pour internet...

La barre latérale

Barre latérale d'arc Browser

Contrairement aux autres navigateurs, l'ensemble des onglets sont à gauche de l'écran et non au-dessus, ce qui pour moi facilite la lisibilité.
La barre latérale se divisons en plusieurs catégories :

Les applications épinglées

Je dis ici "application" plutôt qu'onglet, dans le cas de ma capture d'écran ci-dessus, ces applications sont : Messenger, what's app, twitter, mastodon, linked in ainsi que gmail.
C'est les applications que vous souhaitez toujours avoir sous la main... et pour certaines d'entre elles, par exemple Gmail : il y a une intégration dans l'interface du navigateur

Arc - Gmail aucun message lu

Il y a d'autres intégrations, avec par exemple Spotify, quand de la musique est en cours de lecture via le « web player », vous les contrôles s'afficheront en bas de l'écran

Spotify avec Arc

Avec ces contrôles, il est possible d'utiliser les raccourcis clavier de votre ordinateur pour contrôler la musique.
Attention, cependant, cette interface a ses limites, en effet, si comme moi vous écoutez la musique depuis votre smartphone et que votre ordinateur n'est utile qu'a contrôlé Spotify, alors l'interface ne s'affichera pas, c'est pourquoi, pour Spotify je garde encore l'application de bureau (qui est une application web encapsulée).

Les onglets épinglés

Sur la capture ci-dessus, les onglets épinglés sont les suivants : Mergin App (c'est une application de comptabilité), « Typensense Dashboard » (un outil open source pour travailler avec Typesense, que j'utilise en ce moment), Révolut et Shine (Banque pro).

les onglets épingles sont des onglets qui ne disparaissent jamais, en effet tant qu'ils sont épinglés, ils resteront dans la barre latérale et surtout seront disponibles en priorité dans l'omnibox (j'en parle plus tard)

Tous les autres onglets

Dans la capture d'écran ci-dessus, c'est simple, c'est tous les autres onglets ouverts.
Ceux-là ont la particularité de ne rester que 12h... (c'est configurable)

Nous avons cette habitude d'ouvrir plein d'onglets et de ne jamais les refermer, Arc s'en charge pour nous.
On pourrait croire que l'on risque de louper des choses, mais en fait non...

Le focus mode

Ahhh ! nous y sommes... nous entrons dans le vif du sujet, de ce qui moi ma convaincue de lui laisser sa chance.
je vous ai montré la barre latérale, mais voici ce que je vois tous les jours quand j'utilise Arc :

Arc en mode plein écran

Alors, non, je ne vois pas mon site absolument tout le temps, cette capture d'écran est pour faire comprendre qu'en fait je suis toujours en "focus mode", je ne vois jamais la barre latérale gauche, et c'est ça que j'adore avec Arc et que je recherche depuis des années.

Comme je l'ai dit, quand je travaille, je travaille… Et, je ne souhaite aucune distraction, je me fiche qu'un e-mail soit arrivé, ce qui m'intéresse c'est "Pourquoi la div là elle ne s'affiche pas comme il faut ??? Ah, c'est par ce que le parent est en « display: block »… et non « display: flex » !"

Le focus mode fonctionne bien avec le mode plein écran de macOS, en effet il supprime toute distraction...

Mais du coup, comment faire, puisqu'il n'y a pas d'interface ?

L’omnibox

Si vous êtes amateur d'Alfred sous macOS ou encore des "Powertoys" sous Windows, alors l’omnibox d'Arc est faite pour vous.

Omnibox d'arc Browser

Appuyez simplement sur cmd + t, et la barre s'affiche : là vous pouvez soit taper une recherche Google, le nom d'un site, le nom d'une extension ou encore une action, comme par exemple "close tab" pour fermer l'onglet en cours (ce qui fonctionne avec le raccourci cmd + w également).

Bien sûr, vous pouvez aussi utilise « ctrl + tab » pour voir la liste des onglets ouverts et switch entre eux comme vous le feriez sur votre système d'exploitation.

En complément d'une barre au niveau de l'OS (Alfred ou Power Toys), l’omnibox est ultra pratique...
Personnellement elle me manque quand je change de navigateur.

C'est surtout le fait d'avoir accès à tout, sans avoir à quitter le mode plein écran, que j'adore, je ne vois pas la petite pastille sur "insérer application de messagerie ici" me disant que j'ai un nouveau message, c'est moi qui passe vérifier ces applications de temps en temps.

Pour la concentration, c'est royal.

Les « boost »

Ici, je vais parler aux plus développeurs d'entre vous :

Les "boosts" sont des "mini extensions", ils vous permettent d'injecter votre propre code (html, css, javascript) dans une ou plusieurs pages web.

Un "magasin de boost" est disponible, celà peut vous inspirer à créer vos propres boost.

Un exemple très concret : Je ne suis pas intéressé par les "shorts" de YouTube, qui reprend simplement Tiktok, et qui est une source de temps gaspillé assez dingue, il y a un boost pour ça

Et celui-là est très drôle : ajouter la dernière fonctionnalité de Bing à Google

Les autres fonctionnalités

Ici, je vais être plutôt bref, pour une raison relativement simple, j'ai vu ces fonctionnalités, mais pour le moment, je ne les utilise pas.
Alors, plutôt que de vous dire des bêtises plus grosses quoi moi (c'est de la grosse bêtise ça 😮), je vais vous raconter brièvement ce que j'ai vu .

Les "easels"

Les easels semblent être des tableaux contenant des "capture d'écran" qui se mettent à jour en temps réel, imaginez par exemple prendre une capture d'un site de météo d'un endroit précis, ainsi que la météo d'autres endroits.
Et bien, si vous mettez vous capture "live" dans un easeal alors vous aurez un tableau avec toutes les météos qui vous intéressent qui sera toujours à jour.

Les notes

Rien de bien particulier ici, une note comme on en a l'habitude, sauf que là c'est intégré au navigateur, utilisant un autre logiciel pour ça, pour moi je n'en vois pas l'intérêt, mais bon pour vous peut être ?

Les espaces de travail

Imaginez ça comme le multibureau que l'on connait sous Linux depuis des années, ou plus récemment sous Windows 10.
(sous macOS aussi, mais j'ai tendance a utiliser le mode « fullscreen » plutôt que le multibureau)

Dans chaque espace vous aurez vos onglets enregistrés, vos applications épglées, et vos onglets éphémères

Vous pouvez par exemple avoir un espace pour la compta, un autre pour la détente, un pour le travail, etc.

Et le modèle économique dans tout ça ?

Un navigateur, comme tout autre logiciel, a besoin de gagner de l'argent pour fonctionner, à ce jour Arc est encore récent donc, les développeurs ne se concentrent pas encore sur le modèle économique...

Ils disent "respecter la vie privée".

Mais le monde n'est pas aussi simple, du coup il va falloir attendre une version stable et plus grand public, et voir comment ils gagneront leurs vies.

Comment obtenir Arc ?

Amis Windowsiens et Linuxien, je suis désolé, mais il ne va encore falloir n’attendre, d'après ce que j'ai pu en lire, une version pour Windows arrive courant 2023, pour Linux, aucune idée.

Invitation ou liste d'attente

Pour le moment, vous pouvez vous inscrire à la liste d'attente

Sinon, voici un lien d'invitation qui fonctionnera pour les 5 premiers d'entre vous qui l'utiliseront.
Pour les autres, vous pouvez me mentionner sur Twitter et si le lien s'est rechargé je vous enverrai le nouveau.

Conclusion

Arc amené des nouveautés dans le monde des navigateurs, pas au niveau du moteur (mais a-t-on besoin de nouveauté en ce qui concerne les moteurs ?), mais au niveau de l'ergonomie.
Il ne conviendra, je pense, pas à tout le monde, mais si votre travail nécessite de passer beaucoup de temps dans votre navigateur il peut être intéressant de le tester.

Passez une très bonne semaine 😁.