Ludovic Frank - Développeur indépendant

Une technologie géniale sans bonne expérience utilisateur, ça marche ?

ionicons-v5-k Ludovic Frank 10 janv. 2022
Logo vague
108 lectures Niveau :

Bonjour vous 😁,

La semaine dernière, la page explicative de « Ludo Dev E-Shop » est sortie. Sur cette page, il y est expliqué que l’accent a été mis sur l'expérience utilisateur et que tout a été fait pour tenter de garder l'expérience le plus simple possible. Derrière cette interface, il y a beaucoup de technologies (une automatisation complète), mais cette technologie seule, suffit-elle ?

Dans l’article de cette semaine, nous allons parler d'expérience utilisateur, et de quelques axes de réflexion pour la rendre agréable. Pour cela, je vais m’appuyer sur le réseau « Elrond » et son application « Maiar ». 

Pensez à mettre dans un petit coin de votre petite tête que ce qui est décrit dans cet article est ma vision des choses 🙂.

Qu’est-ce que le réseau « Elrond » ?

Une vue rapide sur « Elrond »

Cet article veut surtout se focaliser sur l'expérience utilisateur des applications de ce réseau, du coup je vais être bref.

Dans les technologies blockchain, il y a trois problèmes de bases à résoudre, ce qui représente un triangle avec comme angle : 

  • La sécurité
  • La décentralisation
  • La scalabilité

Le problème est que sur la plupart des projets de blockchain, souvent deux des trois problèmes sont maitrisés parfaitement. Mais, le troisième, ce n’est pas ça, par exemple, sur Ethereum, la sécurité et la décentralisation sont au top, le problème c’est la scalabilité, les frais de transaction sur cette blockchain sont totalement délirants, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’en 2021 la plupart des mineurs de cryptomonnaie minent de l’Ethereum.
On retrouve également ce problème sur le Bitcoin, très décentralisé, très sécurisé, mais le nombre de transactions par seconde est encore limité (par rapport à Visa ou Mastercard).
D’autres projets en tentant de régler ce problème de scalabilité amoindrissent la sécurité ou la décentralisation, par exemple la “Binance Smart Chain”,  elle, est bien moins décentralisée.

« Elrond » est un de ces projets qui tente également de régler le problème du trilemme des blockchains, et pour ça ils ont mis en place plusieurs technologies, je ne vais pas m’attarder, mais sachez que leur objectif est de “Mettre la blockchain dans la poche de monsieur et madame tout le monde”.

Pour plus de détails

Si ce que vous venez de lire vous intéresse et que vous voulez avoir plus de détail sur le réseau « Elrond », la star francophone des cryptos, Owen Simonin, a fait une vidéo dessus que vous pouvez retrouver sur youtube 

L'expérience utilisateur

Pourquoi parler d’Elrond pour parler d'expérience utilisateur ?
Hormis pour les gens qui baignent dedans, les technologies blockchain c’est un ovni pour la majorité de la population, ça commence à émerger avec des pays comme le Salvador qui a fait du bitcoin une monnaie officielle, mais il y a encore du temps avant que ça devienne vraiment "mainstream".

Du coup, c’est intéressant de voir comment « Elrond », tente de créer une bonne expérience utilisateur et tente de faciliter l’accès à ces technologies, pour comme ils le disent “mettre la blockchain dans la poche de tout le monde”. 

Je dirais que « Maiar » est le “Lydia” de la crypto.
Le gros succès de l’application Lydia vient en grande partie de sa simplicité d’utilisation, le succès de Maiar vient, je pense, également de sa simplicité d’utilisation.

Pour cela je vais y aller par exemple, avec quelques cas que j’ai vus dans l'écosystème.

La sécurité de la phrase de récupération expliquée

Pour détenir soit même sa cryptomonnaie, il faut détenir sa clef privée, si vous vous demandez ce qu’est une clef privée, j’en parle dans mon article sur les ransomware.
Sur Maiar, lorsqu’on veut voir cette phrase, on doit taper la phrase suivante “Si je partage ma phrase secrète, je perdrais mon argent”.

Maiar App - Phrase Secret

Alors, on ne va pas se mentir, pour quelqu’un qui connait le monde de la cryptomonnaie, c’est contraignant. Mais quand on sait qu’en effet l’accès à la phrase secrète d’un porte-monnaie n’est ni plus ni moins que l’accès au dit porte-monnaie … il vaut mieux y aller fort sur les explications quittes à ce que se soit un peu contraignant.

Des adresses de compte simplifiées

Dans le système bancaire traditionnel, en Europe, un IBAN commence quelque chose comme “FR76” puis, est suivi d’une suite de chiffres, rien de bien effrayant, c’est commun et connu par tout processeur de compte bancaire.
Dans le monde de la crypto, pour vous envoyer des fonds vous avez aussi une adresse, bon par contre elle fait un peu plus peur, cela ressemble à quelque chose du genre “erd1dq32skzntawnqjej8uj0zzgz3l9j6mpqef9u76jfjyymwncy4xxsj8haqk” ici c’est mon adresse Elrond justement.

En fait, quand on est développeur ou que l’on connait un peu l’informatique, c’est simplement ce que l’on appelle un « Hash », mais cela peut faire peur aux nouveaux arrivants.
Pour régler ce problème-là, les ingénieurs « Elrond » ont décidé d’utiliser ce qu’ils appellent les “Hérotag”. C’est simplement un “@” suivit d’un pseudonyme, oui la même chose que ce que vous utilisez sur Twitter ou Instagram.
Du coup, plus besoin d’utiliser cette longue adresse qui fait peur.

La « gamification » pour pousser a “investir”

Je mets le mot “investir” entre guillemets, car quand vous mettez de l’argent dans de la crypto c’est pas forcément de l’investissement, vous convertissez plus une devise en une autre devise, qui a son cours (par exemple, l’euro et le dollar). Après il y a les token de projet, mais ça, c’est autre chose.
Dans leurs applications, ils ont mis un système de “niveau” avec des récompenses, des stickers, l’idée ici est de rendre "l'épargne" amusante, et de vous pousser à mettre de l’argent dans le système. Ça s'apparente à de la “gamification”, je trouve que sur « Maiar » c’est plutôt bien fait.

Une connexion simple à tout l’écosystème

Dans le monde de la crypto il y a plein de choses, par exemple la « DEFI » (finance décentralisée) contrairement à la CEFI (finance centralisée), pour accéder à la « DEFI », on utilise des DEX (échanges décentralisés), concrètement qu’est-ce que cela veut dire ?
Quand vous utilisez une plateforme centralisée comme Binance, vos cryptos ne vous appartiennent pas, car elles sont stockées chez Binance et non chez vous. Sur une plateforme décentralisée, lors de vos échanges, c’est vous-même qui envoyez vos cryptos pour les échanges, elle part directement de votre porte-feuille vers le portefeuille cible, et c’est vous-même qui acceptez la transaction (en la signant avec votre clef privée).

La « DEFI » est une des grosses nouveautés du monde crypto de 2021.

Chez « Maiar » ils ont rendu le processus très simple, il suffit de scanner un QR Code sur la plateforme “DEFI” de Maiar (Maiar Exchange) avec votre téléphone et voilà, vous êtes directement connecté à la plateforme, ensuite c’est votre téléphone qui vous permettra de signer vos transactions.
Sur les autres plateformes « DEFI », le standard est d’utiliser un portefeuille comme Metamask, qui n’est pas aussi simple à prendre en main (mais, ça fonctionne bien).

Conclusion

J’ai pris le monde de la crypto pour parler d'expérience utilisateur, car c’est un monde encore obscur pour beaucoup de monde.
Le seul moyen pour que cela devienne vraiment quelque chose de la vie de tous les jours c’est que son accès y soit très simple.
Je pense que c’est ce qu’essaie de faire « Maiar », c’est pourquoi je l'ai pris comme exemple.
Il n’y a aucune relation commerciale entre « Elrond » et moi, j’apprécie tout simplement le projet justement, car j’adore leur façon de faire les choses. Je me permets malgré tout de mettre mon lien de parrainage pour ceux qui veulent tenter.
Passez une très bonne semaine et à la semaine prochaine 😁